La peinture des boiseries extérieures

16.03.2020

Les boiseries extérieures sont exposées aux intempéries et aux insectes ravageurs. Il est indispensable de les protéger efficacement afin de garantir la pérennité et l’aspect du support dans le temps.

La peinture des boiseries extérieures peut être une solution pertinente et esthétique pour la protection mais il est nécessaire d’effectuer un certain nombre d’opérations préalables pour préparer la mise en peinture en fonction du type de bois, du revêtement initial et de l’état du support.

La peinture : une solution pour protéger les boiseries extérieures

Les peintures à utiliser pour les boiseries extérieures sont spécifiques et ont également des actions fongicides et insecticide afin d’offrir une meilleure protection. Il est en outre préférable d'en choisir une qui soit microporeuse afin qu'elle laisse le bois respirer et permette à l’humidité de s’évaporer.

La peinture pour boiserie extérieure présente également des caractéristiques d’élasticité afin d’accompagner la dilatation du support en fonction de la température et du taux d’humidité.

Cependant, et dans la mesure du possible, mieux vaut éviter de peindre des essences nobles comme par exemple le cèdre, le teck, l’Iroko ou le merbau. Ces bois présentent un aspect esthétique et une qualité qui permet de conserver leur aspect naturel en les traitant contre les insectes et les mousses.

Les types de peintures à utiliser

Il existe trois types de peinture adaptés aux boiseries extérieurs :

  • l’acrylique : elle est peu odorante (car elle est à base d’eau), sèche rapidement, microporeuse, plus saine et respecte l’environnement.
  • la glycéro : elle présente une odeur forte (car elle est à base d'huile), une bonne adhérence et une grande résistance à l'humidité. Son temps de séchage est d’environ 8 heures.
  • l’alkyde : elle est à base d’eau et de résine polyester. Elle allie les avantages des deux précédentes, l’aspect tendu et l’entretien facile de la glycéro et la faible odeur, la moindre pollution et le séchage rapide de l’acrylique.

La mise en peinture des boiseries extérieures neuves

Pour une meilleure adhérence, il est nécessaire de brosser à la paille de fer et de dépoussiérer le support avant l'application. Les bois exotiques, quant à eux, devront être dégraissés avec des produits adaptés.

La mise en peinture des boiseries extérieures existantes

Une lasure devra être poncée pour ramener le bois à son état initial. Les peintures anciennes devront être lessivées et grattées afin d'éliminer les écailles, puis le bois devra être également ramené à son état brut par ponçage.

Il convient éventuellement de réparer les imperfections et remplacer les parties trop abimées.

Ensuite, il suffit d’effectuer un traitement insecticide et fongicide préalable et d’appliquer la même technique que pour le bois neuf.