Lasure des menuiseries : tout savoir sur l’utilisation de ce produit

01.07.2019

La lasure de bois est un produit de finition hydrofuge et microporeuse. Elle protège le bois en empêchant principalement la pénétration de l’eau. Bien que pouvant résister plusieurs années (3 – 10 ans), ce produit ne contient pas de matière active contre les insectes. Elle crée un barrage aux rayons UV lorsqu’il s’agit de sa version teintée.

Contrairement aux peintures et aux vernis, la lasure ne forme pas une « seconde peau » sur le bois. Elle le pénètre légèrement et laisse transparaître son veinage lorsqu’il s’agit de sa version claire.

Comment choisir une lasure adaptée ?

La couleur de la finition dépend principalement de la teinte d’origine du bois. C’est pourquoi il est important de choisir une couleur qui s’adaptera à la nature de la menuiserie que vous souhaitez traiter.

Ainsi, si vous souhaitez lasurer votre intérieur ou votre extérieur tout en conservant l’apparence naturelle du bois, il est préférable d’utiliser une lasure classique (généralement incolore). Dans le cas où vous souhaitez donner une teinte à votre rénovation, le choix de la couleur dépend uniquement de vos goûts. Rien ne vous oblige à opter pour une teinte particulière.

Cependant, vous devez noter que les lasures en couleur empêchent les rayons ultra-violets du soleil de détériorer vos menuiseries. Ce qui n’est pas le cas avec les celles classiques.

Sur quelle essence de bois appliquer une lasure ?

La lasure de bois est un produit polyvalent. Elle peut s’utiliser sur la plupart des essences de bois à l’exception du teck (bois gras qui nécessite un recouvrement à huile). Cependant, pour certains types de bois, il peut être nécessaire d’effectuer certaines opérations avant d’appliquer la lasure. 

Par exemple, sur un bois en chêne verni marron foncé, l’opération consiste à supprimer le vernis avec un décapant chimique ou thermique. Puis, de décolorer le bois avant de passer une couche de lasure. Sur un bois exotique, vous devez utiliser une lasure plus spécifique.

Attention : si un bois contient de l’huile, vous devez le dégraisser avant d’appliquer une couche de lasure. Dans le cas contraire, l’application ne tiendra pas longtemps.

Comment décaper un vieux bois lasurÉ​ ?

Lorsque la lasure appliquée sur vos volets commence à pelucher, vous devez procéder à un décapage. Ce dernier ne diffère pas de celui d’une peinture ou même d’un vernis. Vous devez généralement utiliser un décapant spécifique. Puis, utiliser une spatule ou une brosse pour gratter les résidus solides. Cette opération terminée, vous pouvez remettre une couche de protection (verni, peinture…).