Les avantages du bois pour les menuiseries extérieures

24.02.2021

Les atouts de la menuiserie en bois sont nombreux, allant de l'esthétique aux performances acoustiques et thermiques en passant par les critères économiques et environnementaux.

Les menuiseries extérieures : définition

Les menuiseries extérieures permettent aux habitations de s’ouvrir sur le monde en laissant pénétrer la lumière, l’air et les personnes. Indispensables à la vie et au confort, elles ont un rôle important en termes d’isolation thermique et acoustique car le froid et le bruit ne sont pas les bienvenus à l’intérieur. D’où la nécessité d’établir une frontière sélective qui laisse passer ce qui est désirable et utile et qui bloque ce qui ne l’est pas.

Avant de choisir un type de menuiserie, il convient de connaitre :

  • Les conditions thermiques (chauffage, isolation) du logement,
  • La situation climatique de la région.

La France est divisée en deux zones, la zone A, le cas général et la zone B qui comprend le littoral des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, la vallée du Rhône et les lieux au-dessus de 1 000 m d'altitude.

Quels sont les avantages des menuiseries extérieures en bois ?

Le bois est apprécié pour sa durabilité et son esthétique naturelle. Mais ce qui se sait moins, c’est que sa performance énergétique est meilleure que celle du PVC et de l’aluminium.

Des portes extérieures et des fenêtres en bois garantissent une température intérieure tempérée en toute saison et permettent de ne pas utiliser des systèmes de chauffage ou de climatisation énergivores.

Du point de vue thermique, les menuiseries bois sont :

  • Naturellement isolantes,
  • Résistantes aux variations de températures,
  • Sources d'économies d'énergie,
  • Conformes à la nouvelle réglementation thermique,
  • Conformes aux normes et labels en vigueur (AEV, NF, NFB, Acotherm, etc.).

Ses qualités naturelles et son aspect chaleureux font du bois le matériau idéal pour la réalisation des ouvertures intérieures.

La performance thermique est liée à la combinaison de deux choses. La première est la menuiserie bois proprement dite qui doit être étanche aux intempéries grâce aux choix des épaisseurs et des profils. La seconde est l’isolation fournie par le vitrage le cas échéant qui peut être haute-isolation, confort hiver Argon, très bassement émissif, etc.

Le classement A.E.V. (air, eau, vent) permet d’apprécier l'isolation thermique et l'étanchéité d'une menuiserie grâce à l’indice de perméabilité à l'air classée de A1 à A4, d'étanchéité à l'eau de E1 à E7 et de résistance au vent de V1 à V4 et au coefficient de transmission thermique Ug.

Le label Cekal AR définit quatre classes de performances - AR1, AR2, AR3 et AR4 pour le vitrage anti bruit - et mesure la capacité de celui-ci à réduire le niveau sonore.